Raccourcis:

Accueil > Edito

  • Imprimer

Edito

Face à la standardisation de l’alimentation et la répétition de scandales dévoilant des insuffisances sur le plan de la sécurité sanitaire, les Français, de plus en plus exigeants par rapport à ce qu’ils mangent, choisissent de privilégier proximité, qualité et authenticité des produits. Dans cette quête, la cuisine, activité domestique longtemps peu valorisée, est revenue en grâce auprès de nos compatriotes et fait aujourd’hui partie de leurs passe-temps favoris.

Parce que la loi lui a confié la compétence de la restauration collective dans les collèges, le Département sert quotidiennement dans les 24 établissements publics lot-et-garonnais le déjeuner à quelque 9 000 élèves, ce qui représente près de 1 450 000 repas par an.

Conscient de sa responsabilité en matière d’éducation au goût de nos jeunes, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne a mis en place en 2011 le programme « Du 47 dans nos assiettes ». Le chantier a été ouvert sur la base d’objectifs clairs, déclinés en trois volets : la confection de repas équilibrés et de qualité, le soutien à l’agriculture lot-et-garonnaise par la priorité accordée aux circuits courts et à l’introduction de produits locaux et frais et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Sur ce dernier aspect, nos efforts ont permis d’obtenir des résultats significatifs et encourageants avec une réduction en moyenne de moitié de la quantité de nourriture jetée.

Pour se donner pleinement les moyens de son ambition, le Département a structuré, en 2017, un groupement d’achat à destination de nos collèges concernant la fourniture de denrées alimentaires. Par vocation, l’achat de produits frais constitue un débouché particulièrement intéressant pour les producteurs locaux. De manière globale, notre volonté est d’atteindre 60 % de produits consommés d’origine locale dont 20 % de produits bio. Aujourd’hui, nous sommes déjà fiers d’annoncer que 100 % des produits frais sont d’origine locale !

Ainsi, nous contribuons à changer l’image de la cantine scolaire et à mettre en valeur les produits de notre agriculture et le talent de nos producteurs et de nos cuisiniers. L’enjeu consiste désormais à élargir cette démarche à tous les secteurs de la restauration collective et à sensibiliser davantage le grand public.

Ce site constitue un outil précieux pour tendre vers ces objectifs.

Pierre CAMANI
Président du Conseil départemental

Raymond GIRARDI
Vice-président chargé de l'Agriculture, de la forêt et de l'environnement

Nicolas LACOMBE
Vice-président chargé de la Politiques éducatives, des collèges et de l'enseignement supérieur